Contact commercial +33 1 70 64 96 90
close
Jouez la carte de l’interactif : la vidéo dans vos mails
22
Fév

Jouez la carte de l’interactif : la vidéo dans vos mails

Le HTML5 vous autorise désormais à intégrer une vidéo dans un e-mail mais concrètement pourquoi le faire et comment procéder ? Et si 2017 était enfin l’année des vidéos intégrées dans les e-mails ? Des nouveautés côté Apple ouvrent un nouveau champ des possibles pour les professionnels du marketing. Décryptage.

En théorie, le langage HTML5 vous autorise à ajouter des vidéos directement dans vos e-mails via les balises <video>. En pratique, la démarche faisait jusqu’alors face à de nombreux défis. En premier lieu, rares sont les systèmes de messagerie qui prennent en charge cette balise. Gmail, Outlook et Apple bloquaient jusqu’ici cette fonctionnalité. Des freins qui ont considérablement repoussé l’adoption de la vidéo dans les e-mails. Sans compter que les langages JavaScript et Flash, qui permettent également une vidéo intégrée, sont souvent bloqués par les fournisseurs d’accès Internet pour des raisons de cybersécurité. Mais, côté HTML5, un nouvel élément pourrait bientôt changer la donne.

Un nouveau souffle avec iOS 10 

L’arrivée d’iOS 10 ouvre une nouvelle page puisque, après Outlook web, la nouvelle version du système d’exploitation d’Apple prendra en charge la balise <video>. À tel point que, d’ici peu, 58 % des internautes seront susceptibles de visualiser les vidéos directement dans leurs e-mails, selon une étude du spécialiste Email Monks. De quoi rendre le dispositif bien plus attractif !

Comment intégrer une vidéo dans un e-mail ?

Dans les faits, comment procéder ? Premièrement, il vous faudra créer une image « alternative » qui remplace la vidéo chez les internautes ne pouvant visualiser le média. Ensuite, nous vous conseillons d’exploiter un fichier au format .mp4 qui sera pris en charge par la majorité des navigateurs et applications. Puis, insérer un code avec les balises <video> qui prennent en compte les spécificités de l’internaute : s’il ne peut lire la vidéo, le code remplace la vidéo par l’image et un lien vers une page sur laquelle il peut lire le média en question.

Quels cas d’usage ?

Certains utilisent ce type de dispositif pour créer des e-mails animés avec des vidéos en fond, comme le font de nombreux sites web. D’autres exploitent la vidéo pour le teasing d’un produit, un business case ou encore un film corporate. Selon une enquête du spécialiste Video explainers, le top trois des formats de vidéos les plus performantes dans les e-mails sont : les tutoriels, les démos produits et les témoignages clients. En tout état de cause, on n’oubliera pas d’ajouter du texte dans son e-mail, sans quoi ce dernier risque de finir dans les spams.

dispositivos_videoemail


Pourquoi se lancer ?

Loin de détourner les internautes du call-to-action indispensable à toute conversion, la vidéo représente une opportunité considérable pour les spécialistes du marketing. Selon Email Monks, le retour sur investissement de ce nouveau genre d’e-mail est 280 % plus important que les messages traditionnels. Quant à l’EBG, il estime à environ 30 % le taux de clic de ces dispositifs, soit une multiplication par cinq du nombre de cliqueurs moyens.